• Konferenz
  • SVSN

Entre évolution et révolution : un génome dynamique pour résoudre la fulgurante diversification des plantes! (Dr. Christian Parisod, Université de Neuchâtel)

Conférence donnée dans le cadre du cycle de conférences SVSN 2015 intitulé: "Génétique et environnement: quels enjeux?"

2015
Nov 17
18:30 - 19:30
Veranstaltungsort
Av. des Jordils 3, Lausanne.

Treffpunkt

Maison du Paysan, salle des Moissons (3ème étage), Av. des Jordils 3, Lausanne (arrêt m2 Jordils)
plant-helix
×
plant-helix
plant-helix

Quel est le lien entre la sélection des plantes en agriculture, les pathologies psychiatriques et l’évolution et la conservation des espèces?
Cette fois vous avez la réponse: la génétique! Venez en découvrir plus lors de notre cycle de conférences du mois de novembre...

Les plantes à fleur présentent une énorme diversité de formes et d’espèces qui ont évolué extrêmement rapidement. Les progrès de la génétique commencent à percer ce mystère. Il est maintenant clair que, contrairement au patrimoine génétique des mammifères, celui des plantes est particulièrement instable. Chez la plupart des animaux, certaines « anomalies » comme la duplication des gènes ou l’action de gènes sauteurs causent de graves troubles et sont rapidement éliminées par la sélection naturelle. Chez les plantes, ces mutations de grande ampleur sont fréquentes et génèrent un génome extrêmement dynamique qui provoque d’étonnantes variations génétiques entre espèces proches, voire au sein d’une espèce.

J’expose ici de récentes recherches montrant comment cette capacité à muter peut expliquer l’origine de nouvelles espèces et l’extraordinaire diversification des plantes. L’étude d’une plante de moutarde du genre Biscutella, partie à l’assaut des Alpes en doublant tous ses gènes, illustrera d’abord comment une multitude de mutations peut aboutir à un certain succès évolutif et produire de la biodiversité. Suite à une telle révolution génétique, l’action conjuguée de facteurs internes et externes favorise en effet certains gènes au détriment d’autres pour garantir le bon fonctionnement de l’organisme et son succès écologique. Si une telle réorganisation du génome façonne les réseaux de gènes et les traits des organismes pour leur permettre de subsister face aux vicissitudes de l’environnement, elle façonne à son tour l’évolution de nouvelles espèces. L’étude de populations alpines illustrera comment la sélection naturelle trie la variation génétique mise à disposition par la dynamique du génome et contribue à l’origine de nouvelles espèces poussant dans différents habitats. Enfin, la description d’expériences menées sur le blé sauvage montrera comment l’instabilité du génome elle-même peut empêcher rapidement les espèces proches de se croiser et ainsi soutenir leur stabilité à long terme.

La dynamique du génome apparaît donc comme un moteur essentiel de la diversification évolutive. L’étude des plantes nous oblige à intégrer les mécanismes générateurs de variation aux processus évolutifs et nous permet de mieux comprendre les tensions essentielles entre évolution et révolution génétiques au cœur de la biodiversité.

  • Themen
    • Forschung (24)
    • Zukunft (18)
    • Wissenschaft (15)
    • Energie (14)
    • Gesellschaft (13)
    • weitere einblenden
  • Organisationen
    • ETH Zürich (7)
    • Universität Bern (5)
    • NGG (4)
    • Energie Cluster (3)
    • Universität Zürich (3)
    • weitere einblenden
  • Angebotstypen
    • Konferenz (53)
    • Seminar (16)
    • Tagung (16)
    • Workshop (11)
    • Aus-/Weiterbildung (9)
    • weitere einblenden
Hauptorganisator

SVSN

Kontakt

Natacha Koller Baudraz
SVSN
Palais de Rumine
Case Postale
1005 Lausanne


+41 21 312 43 34
Email

Gut zu wissen

Entrée libre!

Weitere Angaben

Sprachen: Französisch